Philippe a appris le métier de vigneron durant les 3 années passé au Domaine de Voguë à Chambolle-Musigny. Il crée en 1983 le domaine à partir des 2,5 hectares de Gevrey-Chambertin provenant du domaine familial créé à l’origine par son grand-père.

Au fil des années le domaine c’est étendu sur les communes de Fixin et Marsannay pour atteindre une superficie de 5.5 hectares (0,70 ha de chardonnay, 4ha43 de pinot noir). Le vignoble est composé de 32 parcelles, plantés en sélection massale avec une majorité de vieilles vignes, on y pratique la taille Guyot simple ou en Cordon de Royat en fonction de l’âge et de la productivité des ceps.

Pour la culture de la vigne aucuns herbicides, ni engrais chimiques ne sont utilisés, toutes les vignes sont labourées plusieurs fois dans l’année. La vendange est entièrement manuelle et, si nécessaire un tri est fait à la vigne.

Chai à barriques

Superficie par appellation:

Mazis-Chambertin Grand Cru : 0, 42 ha
Gevrey-Chambertin 1 er Cru « Les Cazetiers » : 0, 33 ha
Gevrey-Chambertin 1 er Cru « Les Champeaux » : 0, 42 ha
Gevrey-Chambertin Vieilles Vignes : 0,33 ha
Gevrey-Chambertin En Songe : 0,27 ha
Fixin : 1 ha
Marsannay « Les Genelières » : 0, 36 ha
Marsannay « Champs Perdrix » : 0,22 ha
Marsannay : 0, 75 ha
Bourgogne Pinot Noir : 0, 55 ha
Bourgogne Blanc : 0, 34 ha
Marsannay Blanc Vieilles Vignes : 0, 43 ha

Mazis-ChambertinDégustation :

Bourgogne Pinot Noir 2012 :
Robe rubis aux reflets violets et brillante.
Le nez est frais, élégant sur la griotte, les fruits rouges et les épices.
Attaque fraîche, la bouche est tendue, les tanins sont fins et élégants, un bel équilibre et de la matière. La rétro olfaction sur la griotte, la fraise et le poivre. La persistance aromatique est moyenne et la finale est fraîche. Un très beau Bourgogne générique, élégant, avec une belle fraîcheur et une belle matière.

Marsannay 2012 :
La robe est rubis aux reflets rouges profonds, brillante.
Le nez est frais, sur la retenue (dû à la mise récente) sur la cerise, les fruits noirs et les épices.
Attaque fraîche, la bouche est ronde soutenue par une belle tension, les tanins sont fins et soyeux, de la matière, équilibré. La rétro olfaction sur la mûre, la cerise et le poivre, la persistance aromatique est longue. La finale est sur la rondeur. Un très beau village, qui demandera un peu de patience pour se remettre de la mise.

GenelieresMarsannay Champ Perdrix 2012 : (jeunes vignes)
La robe est grenat aux reflets violets, brillante.
Nez est fin et élégant sur le cassis, la cerise, la mûre et le poivre.
L’attaque en bouche est fraîche évoluant sur la rondeur, les tanins élégants et soyeux, bel équilibre, de la matière. La rétro olfaction sur le cassis, la cerise, le poivre et la réglisse. Persistance aromatique longue et finale sur la rondeur. Climat qui fait partie de la demande de classement en 1er cru de l’appellation Marsannay, une belle bouteille déjà très accessible malgré la jeunesse du vin. Très peu de bouteilles disponibles, les sangliers apprécient visiblement les raisins de cette parcelle.

Pinot Noir Champ Perdrix 6ans.Fixin 2012 :
La robe est rubis aux reflets rouges profonds, brillante.
Nez suave et délicat sur la mûre, la cerise, le poivre et la réglisse.
Attaque fraîche, la bouche est tendue, des tanins présents mais fondus, de la structure et de la matière. Rétro olfaction sur le cassis, la mûre, la griotte et le poivre. La persistance aromatique est longue, la finale est fraîche. Une belle bouteille à oublier quelques mois en cave pour en tirer la quintessence.

Gevrey-Chambertin En Songe 2012 :
La robe est rubis aux reflets rouges profonds, brillante.
Nez expressif et frais sur la griotte, groseille, framboise, réglisse et poivre.
Attaque fraîche bouche dynamique, tanins fins et élégants, de la matière, superbe équilibre. La rétro olfaction sur les fruits rouges, la griotte, la réglisse, le poivre et des notes salines. Persistance aromatique très longue et finale fraîche. Un Gevrey-Chambertin village de haut niveau, accessible jeune mais taillé pour la garde. On sent que le vin ne nous livre pas tout, mérite de patienter en cave.

Marsannay Les Genelières 2012 :
Robe rouge profonde aux reflets violets, brillante.
Nez complexe et délicat sur les fruits noirs, la griotte, le poivre et la réglisse.
Attaque fraîche, bouche tendue enrobée par une belle matière, des tanins présents mais fondus, bel équilibre. La rétro olfaction sur la mûre, le cassis, la griotte et le poivre. Persistance aromatique très longue et finale fraîche. Climat qui fait partie de la demande de classement en 1er cru de l’appellation Marsannay, nous offre un grand vin, qui demande à rester en cave quelques années pour en tirer la quintessence.

Marsannay Les GenelieresGevrey-Chambertin 1er Cru Les Champeaux 2012 :
Robe rouge profond aux reflets violets, brillante.
Nez fin et élégant sur la cerise, les fruits rouges, des notes fumées, la réglisse et le poivre.
Attaque fraîche évoluant sur la rondeur, des tanins fins et élégants, de la matière, belle structure et équilibre. La rétro olfaction sur la cerise, la framboise, le cassis, minéral et le poivre. Persistance aromatique très longue, finale fraîche. Comme les vins précédents un vin taillé pour la garde, mais le millésime 2012 nous confère des vins accessibles sur la jeunesse.Champeaux

Philippe ne transige pas sur ses vins, comme il aime le dire, les Bourgogne sont des vins taillés pour la garde tout en étant accessibles sur la jeunesse. L’équilibre d’un pinot doit être la fraîcheur et la structure. Ces dernières années Philippe et Anne-Marie ont été rejoint par leur fils Michel, Harmonie, leur fille, a préparé un BPREA à la viti à Beaune rejoindra peut être le domaine à l’avenir, nul doute que la succession est assurée.

10264317_10203466261395649_8445132874852532575_nJ’ai eu la chance lors du repas de pouvoir goûter un Fixin 2000 à maturité, Marsannay Les Genelières 2002 magique, un Gevrey-Chambertin 1999 magnifique et d’une incroyable jeunesse et un Gevrey-Chambertin 1er Cru les Champeaux 1995 énorme. Un grand moment d’émotion, je salive d’avance lors de mon prochain passage en dégustation un Mazis-Chambertin Grand Cru 1987 (mon année de naissance).
Un domaine qui fait peu de bruits mais des grands vins, émotions assurées.

Malheureusement je ne finirai pas l’article sur cette fabuleuse dégustation mais par un gros coup de gueule.

La parcelle de Gevrey-Chambertin 1er Cru les Cazetiers du Domaine Philippe Naddef, qui est l’un des plus beaux 1er cru de l’appellation a été dévasté par des malfaiteurs, ils ont dévitalisé la vigne à l’aide d’un produit de type round up. Une vigne arrivée en pleine force de l’âge (52 ans).

Une parcelle que Philippe et Anne-Marie ont travaillé depuis leur installation, un travail de plusieurs générations anéantis. Outre l’aspect psychologique, l’aspect économique de cet acte odieux sur une aussi petite structure, la perte d’une telle production représente une grosse perte économique qui peut ébranler un domaine.

Malheureusement il est peu probable que les malfrats soient retrouvés, j’espère que ce petit mot permettra aux vignerons d’être plus vigilants. Nous avons eu des cas dans le sud de plantiers dévasté par des personnes malveillantes ces dernières années.

Geoffroy Gamba