Lors de mon périple sur la Côte de Beaune début septembre, je souhaitais déguster le millésime 2015 afin de me faire un dernier avis. Pour beaucoup de domaine, les vins ne vont pas tarder à être soutiré des fûts (dans l’automne) puis mis en masse en cuve.

Suite à cette mise en masse, les vins vont s’affiner avant la mise en bouteille.

Focus sur le Domaine Antoine Olivier à Santenay et le Domaine Morey-Coffinet à Chassagne-Montrachet.

antoine-olivier

Domaine Antoine Olivier :

Présentation du domaine ici

Rully Les Saint-Jacques 2015 :

Nez aromatique et élégant sur la fleur d’acacia, les fruits jaunes, les épices et zeste d’agrumes.
L’attaque est fraîche, la bouche est tendue enrobé par une belle matière, de la structure et bien équilibré. La rétro olfaction sur les agrumes, la pèche, poivre blanc et des notes florales. Finale fraîche et persistance aromatique longue.

Santenay Le Clos des Champs Carafe 2015 :

Nez frais et délicat, sur le pamplemousse, zeste de citron, poire et pèche blanche.
L’attaque est fraîche, la bouche évoluant vers plus de rondeur, de la matière et un bel équilibre. La rétro olfaction sur les agrumes, l’ananas, la réglisse et la pèche. Finale fraîche et persistance aromatique longue.

Santenay Coteaux Sous la Roche 2015 :

Nez fin et élégant, agrumes, pomme granit smith, des notes florales, fumé.
Attaque fraîche, la bouche est tendue enrobé d’un léger gras, très bel équilibre, de la matière. La rétro olfaction sur les agrumes, l’ananas frais, la pomme granit smith. Finale fraîche et la persistance aromatique longue.

Santenay Le Bièvaux 2015 :

Le nez est soyeux et racé, sur le pomelo, le citron confit, la pèche de vigne et la réglisse.
L’attaque est fraîche, la bouche est ciselé, une belle matière, un superbe équilibre. La rétro olfaction sur le citron, la fleur blanche, poivre blanc, la réglisse et ananas. La finale est fraîche, la persistance aromatique très longue.

Certainement le plus beau terroir à blanc de Santenay, qui nous offre des vins pleins, équilibrés et d’une longueur en bouche surprenante.

Santenay rouge Le Temps des C(e)rises 2015 : 50% vendange entière

Nez délicat et frais, sur la cerise, framboise, le poivre et plantes aromatiques.
Attaque fraîche, la bouche évoluant vers plus de rondeur, des tanins veloutés et élégants. Un Santenay village présentant une belle matière et un bel équilibre. La rétro olfaction sur la fraise, la cerise, réglisse, sauge et thym frais. La finale est fraîche et la persistance aromatique est moyenne.

Très beau Santenay village, élégant, frais et gourmand.

Savigny 1er Cru Les Peuillets 2015 : 100% de vendange entière

Nez complexe et racé, sur la cerise, la mûre, réglisse, poivre, des notes fumés et herbacés.
L’attaque est ronde, la bouche ciselé enrobé par une très belle matière. Des tanins soyeux et élégant, une belle structure et un superbe équilibre. La rétro olfaction sur la cerise, la mûre, poivre et des notes mentholés. Finale fraîche, une persistance aromatique longue.

Clairement la cuvée en rouge qui sort du lot, un vin complexe, avec de la structure et de l’élégance.

thibault-morey

Domaine Morey-Coffinet :

Présentation du domaine ici

Chassagne-Montrachet 2015 :

Nez frais et élégant, sur des notes florales, pèche de vigne, raisin frais et épices.
L’attaque en bouche est fraîche, la bouche tendu enrobé d’un léger gras, de la matière et un bel équilibre. La rétro olfaction sur les fruits jaunes, des notes florales, la réglisse, l’ananas et saline. La finale est fraîche et la persistance aromatique est longue.

Chassagne-Montrachet 1er Cru En Cailleret 2015 :

Nez suave et délicat, sur des notes florales, la poire, les épices et fumé.
L’attaque est fraîche, la bouche ciselée enrobé par une très belle matière, superbe équilibre. La rétro olfaction sur la poire, les agrumes, réglisse, poivre blanc. La finale est fraîche, la persistance aromatique très longue.

Un vin dense, frais, qui va demander un peu de patience pour gagner en complexité et se mettre en place. Très beau potentiel.

Chassagne-Montrachet 1er Cru La Romanée 2015 :

Nez expressif et élégant sur la fleur d’acacia, la mangue, la pèche de vigne, l’abricot frais et zeste de pamplemousse.
L’attaque est fraîche, la bouche est ample soutenu par une belle fraîcheur, de la matière et un équilibre exceptionnel. La rétro olfaction sur la pèche de vigne, la mangue, les fruits de la passion et une belle salinité. Finale fraîche et persistance aromatique longue.

Clairement l’un des meilleurs climats en premier cru à Chassagne-Montrachet avec les Blanchots-Dessus et les Dents de Chien. Un vin complexe, riche soutenu par une belle fraîcheur, d’une longueur en bouche remarquable.

Bâtard-Montrachet Grand Cru 2015 :

Nez fin et élégant, sur les agrumes, les fruits jaunes et les épices.
L’attaque est fraîche, bouche d’une ample soutenu par une belle tension, une grosse matière, mais quel équilibre !!! La rétro olfaction est complexe sur les fruits jaunes, des notes florales, agrumes, les épices et minéral. Finale fraîche et persistance aromatique très longue.

La parcelle étant parfaitement située sur le haut des Bâtard-Montrachet. Une cuvée qui sur les millésimes précédent n’était pas facilement accessible sur fût et demandant du temps pour offrir son plein potentiel. Le millésime 2015 sur fût, c’est une grande baffe dans la figure, le Grand Cru est accessible. Il nous offre sa puissance, de la complexité, de l’élégance et une longueur en bouche exceptionnel, sans que cela n’affecte son potentiel de vieillissement. Quelle émotion, vivement la sortie en bouteille.

A noté premier millésime de conversion à l’agriculture Biologique au Domaine Morey-Coffinet.