Rémi JobardHistoire :

Prenant la relève de son père Charles, Rémi Jobard repris en 1993 le domaine familial. Il faut préciser que quelques écrits situent la présence de la famille Jobard à Meursault au 16ème siècle. Le vignoble comporte 9 hectares de vignes sur Meursault, Monthélie et Volnay.

carte-terroir-MeursaultCulture :

Rémi commença ses essais sur la culture biologique en 1994, voulant voir les différents effets de cette culture, il n’obtint la certification qu’en 2008.
Il arrête tour à tour les désherbants en 1998, et l’utilisation de produit phytosanitaire bio en 2001.
En 2005, lancement de la conversion bio.
Aujourd’hui Rémi redémarre le même cycle autour de la biodynamie (par exemple ses premiers essais sur la corne de bouse).

ChaiVinification :

Pressurage doux, les jus sont débourbés qu’en cas de présence de terre, sinon la lie servira à nourrir le vin. Les Aligotés sont élevés et vinifiés en cuves. Pour les autres climats, la fermentation alcoolique, malolactique et l’élevage se font en fûts et en foudres, de manière naturelle. Pour la tonnellerie, le choix principal va vers la marque Stockinger, qui a pour avantage de ne pas marquer le vin par des arômes de vanilles, de toasté/grillé. Rémi n’étant pas « sectaire », utilise également quelques fûts de la tonnellerie Damy et fait régulièrement des essais sur quelques autres tonnelleries. Chaque climat se voit attribué un foudre Stockinger de 10 hectos et un nombre de fûts Stockinger voire Damy.
Rémi a commandé pour la vendange 2014, 2 foudres de 10 hectos qui lui manquaient et 3 foudres de 30 hectolitres, pour vinifier les Bourgogne génériques.

Rémi JobardDégustation des blancs sur 2011:

Bourgogne Aligoté 2011 :

La robe est jaune claire aux reflets pâles, brillante.
Le nez est frais et délicat, floral et minéral.
Attaque fraîche, bouche tendue avec un léger gras, bel équilibre. La rétro olfaction florale, fruits blancs et minérale. La finale est fraîche et la persistance aromatique moyenne.

Meursault Sous La Velle 2011 :

La robe est jaune claire aux reflets pâles, brillante.
Le nez est fin et élégant, fruits jaunes, floral, minéral.
L’attaque est fraîche, bouche tendue, enrobée par un léger gras, de la matière. La rétro olfaction florale, fruits jaunes et minérale. La persistance aromatique est longue et la finale tendue. Un Meursault élégant, qui ne demande qu’à vieillir un peu pour révéler son potentiel.

Meursault en Luraule 2011 :

La robe est jaune aux reflets clairs, brillante.
Le nez est complexe et frais, sur les fruits jaunes, floral (aubépine), agrumes et minéral.
Bouche tendue, évoluant vers plus de rondeur, de la matière et un bel équilibre. La rétro olfaction sur les agrumes, les fruits jaunes, florale, épices douces et minérale. Persistance aromatique longue et finale fraîche. Un Meursault nerveux, élégant, structuré. On sent là une montée progressive dans les terroirs Murisaltiens.

20140509_091421Meursault Les Narvaux 2011 :

La robe est jaune claire aux reflets pâles, brillante.
Nez fin et élégant, agrumes, florale et minéral.
Attaque fraîche, bouche tendue soutenu par une belle matière, équilibrée. La rétro olfaction florale, agrumes et saline. Persistance aromatique très longue, finale tendue. Un vin racé, profond et pur.

Meursault Les Chevalières 2011 :

La robe est jaune aux reflets clairs, brillante.
Le nez est profond et complexe, floral, agrumes, fumé et minéral.
Attaque fraîche évoluant sur la rondeur, de la matière, une belle structure. La rétro olfaction florale, citron, légèrement beurrée et minérale. Persistance aromatique très longue et finale fraîche. Les plus vieilles vignes du Domaine, nous offre là, un Meursault concentré, de la matière et de la puissance.

Meursault 1er Cru Les Poruzot Dessus 2011 :

La robe est jaune claire aux reflets pâles, brillante.
Le nez est fin et complexe sur les agrumes, floral, des notes de beurre et minéral.
Attaque fraîche, la bouche dynamique, de la matière et bel équilibre. La rétro olfaction florale, agrumes, épices douces, beurrée et minérale. Persistance aromatique d’une longueur incroyable et une finale tendue. Un fort potentiel de garde, un Meursault racé, puissant et élégant.

Meursault 1er Cru Genevrières 2011 :

La robe est jaune claire aux reflets pâles, brillante.
Le nez est frais et élégant, floral (aubépine), minéral, un nez qui est encore sur la retenue.
Attaque fraîche, une bouche tendue enrobée par un joli gras, de la matière. La rétro olfaction crayeuse, florale, poire et des notes beurrées. Persistance aromatique très longue et une finale fraîche. Un vin qui ne se livre pas pleinement, qui a besoin d’être oublié en cave pour en tirer la quintessence.

20140509_091531Un gros travail à la vigne pour obtenir des raisins de qualité, cela passe par la culture biologique/biodynamique, un véritable travail d’orfèvre au quotidien. Excellent vinificateur, Rémi a su retranscrire le caractère de ces climats et leur pureté, sans maquiller les vins avec l’élevage. Des vins accessibles sur la jeunesse. Élégants, racés et purs, avec un fort potentiel de garde pour en tirer la quintessence dans quelques années. Du bonheur en bouteille et un vigneron qui a une histoire à partager avec vous.
A suivre un article sur la dégustation des vins rouges et un autre sur les millésimes (2007, 2008, 2009 et 2002) de Meursault.

Geoffroy Gamba